DIDIER M ....L'ENDURANT

  • Par velossimo
  • Le dimanche, 09 Décembre 2012
  • Commentaires (0)

Salut à tous  et à  toute.

Dimanche 9 décembre. 9H.Stadium. Environ 2 degrés. Notre trio théorique s'avère finalement  duo. Sébas, pourtant cyclo spécialiste  des semelles ou chaussures  chauffantes, vient de  déclarer  forfait.

Pour cause  d'obligations parentales et maritales, de froidure dominicale, de samedi  soir prolongé? Que sais-je encore?

On regrette l'absence  du Figaro du Ventoux , de Pélou et  de Jean Marc  de la Madeleine mais  on assume, Jean Louis et moi.

C'est un dimanche historique.Le  Basque grelottant reprend le  vélo  après  trois  semaines  de  repos sportif, deux  semaines d'arrêt maladie et à peu près autant  de  temps  passé  à dynamiser son célébrissime site velossimo-emonsite.com.

Je n'ai jamais  connu d'autre électro-mécano de  chez Renault aussi webmasterrien  que  lui ,même  si  le  logiciel de  correction d'orthographe s'autorise quelquefois quelques  entorses.

Ah Carlos Ghon si tu savais les talents  cachés qui t'entourent  de  loin....de très loin!.

Nous voici en partance  pour Gaillac.Rythme tranquille.Evoquer une supposée  chaleur serait mentir mais se plaindre  du  froid sur  tout le  corps alors qu'on est super habillés  serait oublier les  seuls endroits sensibles : bout des doigts malgré  deux paires  de  gants, bouts des pieds malgré les protège-chaussures.

Halte à Gaillac, comme  d'hab...devant Foule  en Vigne.Pause  ravitaillement.La température est déjà  montée  à 9 degrés.Le soleil prévu un peu avant 10 heures honore son rendez vous.

Retour  sans  souci.On préserve les articulations basques.59 Kms à un peu plus  de 22 de moyenne.

Parfois, on s'imagine connaître une  journée  de  février, lorsque le  relatif  froid, le  soleil  et la  visibilité  s'allient avec bonheur.

Bref, cette  sortie  gentillette entre  deux potes s'avère  on  ne  peut plus  tranquille.Un seul évènement la  marque: à l'aller, entre Lagrave  et Florentin, nous  sommes  soudain rejoint  par  une  flèche  (non wallone) qui engage  la conversation entre  nous.

Avant  de me  retourner, je  reconnais  cette  voix: Didier M, le Président aux 8400 kilomètres  déjà engrangés.

On discute  un peu.Didier  s'entraîne pour  un  nouveau  challenge: les 12 heures  d'endurance  sur  le  circuit  d'Albi  à  4 coéquipiers.On le libère  ensuite  assez  vite  car  nos  rythmes diffèrent  énormément.

     Voici, voilà...
@+

MICHEL 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.